Finale de la Coupe d'Afrique des Nations 2010

La Coupe d'Afrique des nations 2010 ne restera pas longtemps dans la mémoire, sauf peut-être pour toutes les mauvaises raisons. Surtout l'attaque du bus de l'équipe du Togo avant même le début du tournoi, au cours de laquelle trois personnes sont mortes et de nombreuses autres ont été blessées. La terrible situation a également été aggravée par la manière dont elle a été traitée par toutes les parties concernées. Tout d’abord, la Confédération africaine de football a rejeté la demande de l’équipe togolaise de rejoindre le tournoi, puis a de nouveau changé d’avis. Pendant ce temps, l'équipe a clairement indiqué qu'elle voulait continuer, mais le gouvernement du Togo ne leur a pas permis de le faire, ce qui a entraîné une interdiction des A.C.N de 2012 et 2014. tournoi en raison de l'ingérence du gouvernement dans le sport, selon l'ACN.

Quelle confusion totale!

À bien des égards, la concurrence était médiocre selon ses propres normes. De nombreux stades étaient à moitié vides, contribuant à une atmosphère lugubre. Bien qu'il y ait eu des matchs exceptionnels, le niveau général n'était pas aussi élevé que prévu avant le début du tournoi.

La compétition s'est terminée dimanche et les vainqueurs ont été l'Egypte, remportant leur troisième titre consécutif en battant le Ghana 1-0 avec un but du 'super-sub' Mohamed 'Gedo' Nagy.



Médaille d'or - Egypte

Médaille d'argent - Ghana

Médaille de bronze - Nigeria.


Félicitations donc à l'Egypte, mais c'est dommage que les vainqueurs de l'A.C.N n'assistent pas à la Coupe du Monde 2010, car ils ne se sont pas qualifiés. Runners Up Ghana rentre à nouveau déçu, mais il ne peut y avoir qu'un seul vainqueur.

Des attentes élevées avaient été placées sur le Nigeria, mais ils devaient se contenter de la médaille de bronze.

L'attaquant nigérian Obafemi Martins s'est entretenu avec le Guardian à Lagos et a blâmé la pression exercée sur le côté pour que les Super Eagles n'atteignent pas à nouveau leur objectif.


"Je veux juste faire comprendre aux Nigérians que nous avons fait de notre mieux pour être parmi les meilleures nations africaines et à la fin, l'Égypte a remporté le championnat. Nous y sommes allés avant même de faire pression sur nous pour gagner la coupe. Je pense que cela a mis beaucoup de pression sur l'équipe, mais ils ne se sont pas rendu compte que nous devions jouer avant de parler de remporter le trophée, ou du moins de se rendre à la finale et de gagner.

"Je pense que cela nous a posé beaucoup de problèmes en Angola. C'est nous qui jouions le ballon et nous devons juste nous concentrer avant de parler du trophée. Après avoir remporté le bronze en Angola et la prochaine chose dont les gens parlent, c'est de gagner la Coupe du Monde et Je pense que si nous adoptons cette approche, nous n'irons pas loin car s'ils nous mettent constamment la pression, cela va être difficile pour nous car ce qui compte c'est de gagner la coupe et ce sont les joueurs qui portent le grognement à la fin de la journée. Cela affectera en effet l'équipe dans n'importe quelle compétition.

Il a également évité une partie du blâme pour les entraîneurs.

"Je pense que les commentaires d'Osaze Odewimgie sur le manque tactique évident de l'équipe technique sont exacts. En même temps, le changement régulier des entraîneurs et des joueurs nous a empêchés de nous connaître très bien dans l'équipe car il y avait beaucoup de joueurs dans l'équipe avec laquelle nous n'avons pas joué ensemble par le passé.

Je pense que comparer aux Égyptiens qui ont été ensemble a vraiment montré la puissance de l'unité dans une équipe. Nous avons également des problèmes à assister à de nombreuses réunions dans le camp et cela nous ennuyait la plupart du temps. "


Instructions Vidéo: L'AFRIQUE AU QUART DE FINAL DE LA COUPE DU MONDE (Novembre 2020).