La maladie de Ménière
Les histoires de personnes atteintes de la maladie de Ménière sont déchirantes. Ce doit être l'une des conditions les plus débilitantes affectant la qualité de vie et aussi détruire l'ouïe. Statistiquement, seulement 0,2% de la population souffrirait de cette maladie, mais il semble y avoir un diagnostic erroné considérable et jusqu'à 2% des personnes pourraient en souffrir.

La maladie de Ménière est une affection de l'oreille interne qui provoque des épisodes de pression dans l'oreille entraînant des étourdissements et des vomissements, ainsi que des acouphènes et une audition fluctuante. Chaque attaque dure généralement entre deux et quatre heures et une fois de plus, les victimes doivent souvent dormir pendant plusieurs heures pour lutter contre l'épuisement. Bien que personne ne meure de Ménière, dans les cas graves, la victime éprouvera ce qui semble être un déséquilibre soudain, ce qui la fait souvent tomber, se blessant parfois.

Les attaques de Ménière se produisent fréquemment en grappes, puis tous les symptômes disparaissent généralement pendant des jours, des mois ou même des années à la fois. La plupart des gens souffrent de la maladie dans une seule oreille pour commencer, mais jusqu'à 50% des personnes l'attraperont dans les deux oreilles. Aux premiers stades de la maladie, les symptômes s'atténuent une fois l'épisode terminé et l'audition redevient normale. Mais avec la poursuite de la maladie, un sentiment de déséquilibre peut persister entre les épisodes et l'audition est irrémédiablement endommagée, entraînant souvent une surdité totale.

Bien que cette maladie et ses causes ne soient pas entièrement comprises, on pense qu'elle est liée à un trouble du système immunitaire qui se traduit par un gonflement des sacs de liquide dans la structure délicate de l'oreille moyenne. La pression supplémentaire que ce fluide provoque pousse sur les nerfs d'équilibre entraînant ainsi des épisodes ou des attaques de vertiges et des problèmes d'équilibre.

Ceux qui souffrent gravement peuvent être victimes d'attaques sans avertissement, ce qui peut sérieusement limiter leur qualité de vie, ce qui leur permet de ne pas pouvoir travailler, conduire ou même quitter la maison par eux-mêmes. Pendant une crise, ils peuvent ne pas être capables de marcher, de contrôler leurs vomissements ou même de se coucher pour pouvoir s'allonger. Il peut être effrayant pour la famille et les amis d'assister à une attaque, ils doivent donc être informés de la meilleure façon d'aider. Le traitement est varié et ne soulage que les symptômes plutôt que de guérir la maladie.

Une fois que l'ouïe est perdue, un certain nombre de patients ont retrouvé leur audition avec un implant cochléaire. De plus, une fois implantées, ces personnes ne subissent généralement plus les attaques de Ménière. Glenda était une victime de Ménière. Son état est devenu chronique jusqu'à ce qu'elle ait eu des crises aussi souvent que quatre fois par semaine. Elle a dû abandonner son travail et est devenue isolée et frustrée. (Lisez son histoire //www.c-a-network.com/glenda.php) Karin avait aussi la maladie de Ménière. Comme Glenda, elle a subi de nombreux traitements pour trouver un soulagement et elle aussi s'est retrouvée totalement sourde. (Lire l'histoire de Karin //www.c-a-network.com/karin.php)

La cause de la maladie de Ménière est inconnue, les «remèdes» et même le soulagement peuvent être radicaux et souvent aussi mauvais que la maladie.

Instructions Vidéo: Maladie de Menière, Vertiges, troubles de l’équilibre - 2016 (Novembre 2020).