Lois diététiques dans l'Islam
Aujourd'hui, il existe de nombreux mythes et lois fabriquées qui restreignent ce que les musulmans peuvent et ne peuvent pas manger. Dieu nous a envoyé le Coran afin que nous puissions acquérir des connaissances et de la sagesse et ne pas nous demander ce qui est licite et ce qui n'est pas licite à manger. On nous dit absolument dans le Coran.

Il y a un verset dans le Coran qui nous dit exactement ce qui nous est interdit,

Chapitre 6: 145
Dis: `` Je ne trouve pas dans le message reçu par moi par inspiration interdit à une personne qui mange des choses qui sont comestibles, à moins que ce ne soit de la viande morte, du sang versé ou de la viande de porc parce que tout cela est impur ou dedans, la désobéissance à Dieu, les animaux abattus au nom de quelqu'un d'autre.

Des personnes non autorisées disent aux musulmans qu'ils ne peuvent manger aucune partie du porc, mais le verset suivant montre clairement que Dieu fait la distinction entre la viande et la graisse et que seule la chair, la viande du porc est illégale pour nous.

Chapitre 6, verset 146
Pour ceux qui sont juifs, nous interdisons les animaux à sabots indivis; et du bétail et des moutons, nous avons interdit la FAT, sauf celle qui est portée sur le dos, ou dans les viscères, ou mélangée avec des os. C'était un châtiment pour leurs transgressions, et nous sommes véridiques.

Ceux qui imposent des restrictions sur ce que nous mangeons autres que les restrictions ci-dessus le font sans l'autorisation de Dieu. Dieu est très clair dans le Coran sur ce que nous pouvons et ne pouvons pas faire et il n'y a pas besoin d'autres livres ou autorités pour restreindre notre nourriture. Dieu savait qu'à l'avenir, les gens utiliseraient le saindoux pour cuisiner et la nourriture avec du saindoux n'est pas interdite car elle ne contient pas de viande de porc. Je sais que beaucoup seront en désaccord avec cette affirmation, mais c'est Dieu qui établit les règles et non moi.

Chapitre 5, verset 3
Sont interdits pour vous les animaux qui meurent d'eux-mêmes, le sang, la viande de porc et les animaux dédiés à d'autres que Dieu. Des animaux qui meurent par strangulation, frappés par un objet, tombés d'une hauteur, encornés, attaqués par un animal sauvage - à moins que vous ne sauviez votre animal avant qu'il ne meure - et des animaux sacrifiés sur des autels. Il est également interdit de diviser la viande par un jeu de hasard; c'est une abomination. Aujourd'hui, les mécréants ont abandonné concernant votre religion; ne les craignez pas et craignez-moi à la place. Aujourd'hui, j'ai accompli votre religion, perfectionné ma bénédiction sur vous, et j'ai décrété la Soumission comme religion pour vous. Si quelqu'un est forcé par la famine, sans être délibérément pécheur, alors Dieu est Pardonneur, Miséricordieux.

Chapitre 5, verset 5
Ce jour-là, toutes les bonnes choses sont rendues légales pour vous. La nourriture de ceux qui ont reçu l'Écriture est légale pour vous, et votre nourriture est légale pour eux…

La soi-disant viande halal vendue dans les boucheries aujourd'hui implique que la viande achetée ailleurs n'est pas comestible par les musulmans. Ils incitent les gens à penser que leur viande est meilleure pour vous que toute autre viande. Comment savez-vous que la viande que vous mangez est «halal»? Étiez-vous là quand il a été tué? Dieu indique clairement dans le Coran que nous sommes tous responsables de la fabrication de notre propre nourriture «halal» en mentionnant le nom de Dieu avant de le manger.

Chapitre 6, verset 118
Mangez donc de ce sur quoi le nom de Dieu a été mentionné si vous croyez en ses révélations.

Chapitre 6, verset 119
Pourquoi ne mangeriez-vous pas de ce sur quoi le nom de Dieu a été mentionné? Il vous a expliqué ce qui vous est interdit, à moins que vous ne soyez forcé. En effet, beaucoup de gens trompent les autres avec leurs opinions personnelles, sans le savoir. Votre Seigneur est pleinement conscient des transgresseurs.

Chacun de nous est responsable de mentionner le nom de Dieu sur tout ce que nous mangeons. Nous ne sommes pas censés compter sur les autres pour fabriquer notre nourriture «halal» pour nous. Les seules restrictions sont celles ci-dessus et dans l'Islam, tout est «autorisé» ou «interdit», il n'y a pas de compromis. Il n'y a pas… "Oh, c'est bon de le manger aujourd'hui parce que c'est vendredi"! NON, les règles sont énoncées dans le Coran et nous devons respecter ces règles, ne pas inventer d'autres règles pour répondre à nos besoins ou écouter ceux qui prétendent que les choses sont «haram» quand elles ne le sont pas ou «macro» quand elles ne le peuvent pas se décider.

Seules quatre choses sont interdites à manger, la carcasse d'un animal mort, le sang qui coule, la viande de porc, la viande tuée sous un nom autre que Dieu.

Instructions Vidéo: Qu'est-ce que la MÉDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE ? par Pascale Perli (Novembre 2020).